La Société pour l’hellénisme et le philhellénisme (SHP – www.eefshp.org) et l’ambassadeur de France en Grèce, M. Christophe Chantepy, ont organisé un événement pour rendre hommage au philhellénisme français et à son influence sur les arts et la musique au 19ème siècle et au cours de la Révolution grecque de 1821.

L’événement a eu lieu à l’ambassade de France à Athènes le jeudi 13 juin 2019 à 19h30.

Les intervenants ont mis, au cours de l’événement, l’accent sur l’impact du philhellénisme français sur la musique et les arts en général.

Entres autres, l’évènement a souligné le rôle des mouvements néo-classique et romantique du 18ème et 19ème siècle, et il a rendu hommage à la figure emblématique de la chypriote grecque Elizabeth Santos Loumakis Chenier, épouse du marchand français de Chenier. Le célèbre salon littéraire de cette grande dame (mère d’André Chenier), fut le catalyseur pour la création en 1809 de l’organisation secrète Hôtel Hellénophone. Un des membres de l’Hôtel était Tsakalov, qui a quitté Paris en 1814 pour s’installer à Odessa, où l’Hôtel fut essentiellement transformé en la Filiki Etaireia, qui a conduit à la révolution de 1821.

Au cours de l’événement, une référence particulière a été faite à Chateaubriand et aux grands philhellènes Guiraud, Casimir Delavigne, Victor Hugo, Alphonse de Lamartine, de la Rochefoucault -Liancourt, de Broglie, etc., qui ont mis en place les comités philhelléniques, ainsi qu’à leurs actions en faveur des Grecs en révolte.

Enfin, l’événement a fait référence à Fabvier, Amiral de Rigny, Colonel Voutier, General Maison, etc., à leur action pendant la Révolution, à la bataille navale de Navarin et à l’Expédition française dans le Péloponnèse, pour expulser Ibrahim et soutenir le nouvel État grec.

Au cours de l’événement à l’ambassade, une exposition a eu lieu d’environ 100 œuvres emblématiques d’art française philhellénique du 19e siècle, de la collection de SHP (peintures, sculptures, pendules, porcelaines, jouets, livres, etc.), dont le thème était lié a la Révolution de 1821.

Les orateurs suivants ont pris la parole:
Christophe Chantepy, ambassadeur de France en Grèce
Dr. Fotis Papathanasiou, professeur de relations internationales
Konstantinos Velentzas, fondateur de la Society pour l’Hellénisme et le Philhellénisme, président du groupe EUROPEAN DYNAMICS

L’événement s’est terminé par un concert de musique, qui comprenait des compositions philhelléniques du 19eme siècle (inconnues du grand public), interprétées par le baryton Nikolaos Karagiouris. Il était accompagné au piano par Maria Papapetropoulou.

Nikolaos Karagianouris a étudié au Conservatoire d’Athènes. Il a remporté les premiers prix dans de nombreuses compétitions internationales (Londres, Bayreuth, Thessalonique, Athènes). Il a participé à de nombreux opéras sur le plan international.

Maria Papapetropoulou s’est distinguée aux conservatoires d’Athènes, d’Orléans, de l’école normale de Paris et de l’université de Karlsruhe. Elle a participé à de nombreux concerts sur le plan international.

Le programme de l’événement est disponible ici.